Taux fixe ou variable : quelle différence ?

calculette et stylo

Les établissements de crédit peuvent proposer des crédits à taux fixe et des crédits à taux variable. Pour un crédit à taux fixe, le taux est calculé selon le montant du capital emprunté et la durée de remboursement. L'exemple type est le prêt personnel. Pour un crédit à taux variable : le taux diffère selon le moment où l'emprunteur utilise le crédit renouvelable et lors de la période de remboursement. Le crédit renouvelable est un exemple de crédit à taux révisable (ou à taux variable).

Taux fixe : exemple type du prêt personnel

éléments connus de l'emprunteur dans le cadre d'un prêt à taux fixe

Lorsque l'emprunteur fait une demande de pret personnel non affecté, la totalité de la somme est mise à sa disposition par un versement (sur son compte-courant par exemple). Il est libre de l'utiliser comme il l'entend pour financer des besoins personnels ou l'achat de biens de consommation courante.

  • Au moment de la conclusion du prêt, l'emprunteur connaît :
  • le taux du prêt qui est fixe : il ne sera jamais modifié ;
  • la durée du remboursement : égale ou supérieure à 3 mois ;
  • le montant des mensualités : celui-ci peut être modifié à la demande de l'emprunteur ;
  • le coût global du prêt : l'emprunteur peut comparer le capital emprunté à la totalité des mensualités à verser, les frais de dossier et d'assurance éventuels.

Un peu de souplesse : remboursement anticipé

L'établissement de crédit peut refuser un remboursement anticipé dont le montant est inférieur à 3 mensualités.

Cependant, le remboursement anticipé peut donner lieu au versement d'une indemnité si le contrat le prévoit, sauf si le crédit est un crédit renouvelable. Le montant de cette indemnité peut atteindre 1% si le remboursement est supérieur à 10 000€ sur une période de 12 mois. Elle est limitée à 0,50% s'il reste moins d'un an à courir jusqu'à la fin du crédit. Mais jamais l'indemnité ne peut dépasser le montant des intérêts que l'emprunteur aurait dû payer s'il avait remboursé selon le calendrier initialement prévu.


A noter :

Un remboursement anticipé partiel ne suspend pas les mensualités.

Taux variable : exemple type du crédit renouvelable

éléments connus de l'emprunteur dans le cadre d'un prêt à taux variable

Le crédit renouvelable est un crédit qui se reconstitue au fur et à mesure que l'emprunteur rembourse.
Exemple :

  • Vous souscrivez un crédit renouvelable à taux variable de 3 000€. Votre contrat de prêt vous oblige à rembourser au moins 90€ par mois. Chaque mois, vous avez la possibilité :
  • soit de faire un versement complémentaire du montant de votre choix,
  • soit de rembourser la totalité de la somme due.
  • Au moment où vous souscrivez le prêt, vous connaissez :
  • le montant maximum autorisé de crédit : 3 000€,
  • le montant minimum de la mensualité de remboursement : 90€,
  • le taux applicable au moment de la signature du contrat de prêt, sachant que celui-ci est susceptible d'évoluer dans le temps, à la hausse ou à la baisse.

A noter :
En cas de révision de taux, l'établissement de crédit doit informer l'emprunteur. Ce dernier peut refuser cette révision dans un délai de trente jours après réception de cette information. Dans ce cas, le droit à crédit prend fin et le remboursement du crédit déjà utilisé s'effectuera de manière échelonnée, sauf avis contraire de l'emprunteur. En tout état de cause, l'établissement de crédit doit informer l'emprunteur de tout changement de taux avant la prise d'effet de cette révision. Cette information est faite par le biais du relevé de compte mensuel.

Coût final

L'emprunteur ne peut pas connaître à l'avance le coût global de l'opération. Celui-ci dépend de la durée réelle de remboursement et du taux appliqué, qui varie au cours du temps.

  • L'emprunteur reçoit chaque mois un relevé précisant notamment :
  • la date d'arrêté du relevé et la date de paiement de l'échéance,
  • le montant des remboursements déjà effectués,
  • le nombre de mensualités restant dues pour parvenir au remboursement intégral du montant emprunté, compte tenu de la mensualité minimum,
  • la fraction du capital disponible,
  • la totalité des sommes exigibles,
  • le montant de l'échéance, dont la part correspondant aux intérêts,
  • le taux applicable à la période.

Pour réduire le coût d'un prêt renouvelable, il est préférable de le rembourser rapidement. Le paiement d'une prime par l'employeur (intéressement, 13e mois par exemple) peut donner cette opportunité.

A noter :
Si le budget familial ne permet pas de rembourser rapidement, le prêt à taux fixe peut s'avérer financièrement moins coûteux que le prêt à taux variable.

© Catherine Doleux, Reed Digital, mise à jour septembre 2010

Découvrez nos offres de crédit à la consommation !

Sur le même thème

couple sur internet

Crédit consommation

Faire un crédit à la consommation

Souscrire un prêt engage l'emprunteur sur plusieurs années. C'est pourquoi la conclusion d'un contrat de prêt suit une procédure stricte qui laisse à l'emprunteur le temps de réflexion et une possibilité de rétractation.

En savoir plus
puzzle info

Crédit consommation

Crédit à la consommation : droits et devoirs de l'emprunteur

Avant de contracter un crédit renouvelable, il est important de bien cerner les droits et les devoirs qui vous incomberont. En tant qu'emprunteur, vous allez obtenir un crédit dont les modalités de fonctionnement pourront varier selon vos besoins. Mais, la contrepartie de cette mise à disposition d'argent est de devoir rembourser régulièrement votre crédit, sans retard.

En savoir plus
Femme se posant des questions

Crédit consommation

Réforme du crédit à la consommation : loi Lagarde

Le gouvernement a souhaité améliorer la protection des consommateurs en matière de crédit à la consommation via une meilleure information et via des dispositifs de lutte contre le surendettement.

En savoir plus