Eco-conduite :
l'art d'économiser le carburant

Eco conduite

Si aujourd’hui le carburant est loin des prix plafond atteints avant la crise, pour la plupart des spécialistes, cette parenthèse de « prix modérés » ne durera pas éternellement. Dès lors, il est raisonnable d’adopter une conduite plus sage et moins consommatrice en énergie.

Modérer la climatisation

La climatisation est devenue un élément de confort appréciable par forte chaleur. Toutefois, il est souhaitable de ne pas en abuser. Sa bonne gestion permet d’économiser entre 5 et 20 % de carburant. Quelques astuces à garder à l’esprit :

  • limiter son usage aux périodes de très forte chaleur,
  • préférer lorsque c’est possible la ventilation mécanique,
  • en cas d’utilisation de la climatisation, ne pas dépasser un écart de 5°C entre la température intérieure et extérieure,
  • avant d’allumer la climatisation, rouler toutes fenêtres ouvertes pendant les premiers kilomètres afin de faire baisser naturellement la température du véhicule.
A savoir

L’usage des appareils électriques consomme davantage de carburant qu’on l’imagine : climatisation, autoradio, GPS, glacière, etc. S’il ne s’agit pas d’en interdire l’usage, il est bon de ne pas systématiser leur utilisation.

Réapprendre à conduire

Certaines règles de bonne conduite permettent d’économiser le carburant :

  • rouler à vitesse constante évite la surconsommation. En effet, les fortes accélérations, suivies de freinages intempestifs peuvent entraîner une surconsommation de 30 %,
  • utiliser le frein moteur dans les descentes,
  • rétrograder progressivement avant un arrêt,
  • sélectionner le rapport de vitesse le plus élevé afin de ne pas stimuler le régime moteur.
A savoir

Le compte-tours est un bon indicateur. Il permet de changer correctement les rapports de sa boîte de vitesse. On considère qu’il faut passer à la vitesse supérieure à partir de 2 000/2 500 tours par minute.

Bien gonfler ses pneus

Veillez à ce que vos pneus soient correctement gonflés, tant pour des raisons de sécurité que d’économie. En effet, des pneus sous-gonflés accroissent la consommation de carburant. Ajoutons qu’ils sont dangereux en termes de sécurité, avec une éventuelle menace d’éclatement, source de nombreux accidents graves.

Entretenir son véhicule

Au-delà des habitudes de conduite à adapter, l’entretien de son véhicule est un point sensible permettant là encore de réaliser des économies sérieuses. Certains éléments sont à entretenir régulièrement :

  • le filtre à air,
  • la climatisation (remplacement des filtres),
  • le niveau de pollution du véhicule,
  • le filtre à carburant.
A savoir

Pour les longues distances, certaines solutions de transports alternatives peuvent être retenues comme le covoiturage ou le train. S’agissant du train, certaines formules en voyageant à deux permettent de réaliser des économies réelles.

Découvrez d'autres articles sur l'univers du Prêt !

Sur le même thème

Prêt personnel

Covoiturage : pourquoi le choisir

Le covoiturage est un mode de transport parmi les plus simples et les moins coûteux existants dans le domaine du développement durable. En France, des expériences sont menées à l’échelon local : à l’initiative d’entreprises, de collectivités ou de particuliers. Pour les particuliers, conducteurs et passagers doivent s’assurer d’être en règle vis-à-vis de leur assurance.

En savoir plus
économie d'énergie

Projet Travaux

Financer des travaux d'économie d'énergie pour son logement

Vous envisagez de faire des travaux pour économiser l'énergie dans votre logement ? Le diagnostic de performance énergétique définit précisément vos besoins. Pour réaliser vos projets, vous pouvez souscrire un crédit à la consommation et bénéficier d'aides de l'état.

En savoir plus

Prêt personnel

Eco prêt à taux zéro

L’éco-prêt à taux zéro permet de financer des travaux dans un logement afin d’y réaliser des économies d’énergie. Le prêt à taux zéro est accordé à condition de financer uniquement des travaux de rénovation thermique.

En savoir plus