Le prêt relais

fonctionnement prêt relais

Vous avez enfin repéré la résidence de vos rêves ? Ne laissez pas votre bien s’échapper, optez pour un prêt relais ! Ce crédit vous permet de profiter directement de la vente de votre logement actuel pour financer le bien convoité. Comment bénéficier du prêt relais ? Quels en sont les avantages et les inconvénients ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir pour réaliser votre prêt relais en toute sécurité.

Qu'est-ce que le prêt relais ?

Définition

Un prêt relais est un crédit vous permettant d’obtenir une avance partielle de la banque ou de l’organisme de prêt sur la vente de votre logement actuel. Il finance ainsi l’achat de votre nouveau logement tout en vous laissant le temps de revendre votre résidence actuelle au meilleur prix. Le principe est simple, il n’y a pas d’amortissement et pas de remboursement de capital avant la vente du bien immobilier. Vous avez donc à charge le remboursement des intérêts chaque mois, chaque trimestre, voire seulement en fin du prêt.

Durée du prêt relais

Le prêt relais est un contrat établit à court terme. Sa durée varie généralement entre 1 an et 2 ans. Ce délai vous permet de réaliser tranquillement les démarches pour trouver un acheteur pour votre bien immobilier.

Montant du prêt relais

Le prêt relais ne correspond pas à la totalité de la valeur du bien mis en vente. Il s’agit d’une avance partielle dont le montant oscille entre 50% et 80% du prix du logement. Si vous avez la chance de vendre votre bien rapidement, seuls le capital emprunté et les intérêts devront être remboursés.

Prêt relais sec et prêt relais adossé

On distingue deux types de prêt relais : le prêt relais sec et adossé. Le prêt relais sec permet de faire face au paiement du nouveau crédit immobilier en ne remboursant que les intérêts par petites mensualités. Le capital sera remboursé en une seule fois lors de la vente du bien. Le prêt relais sec est à privilégier si le crédit du premier achat est déjà payé et si le montant de la vente du logement suffit à couvrir l’achat du nouveau bien immobilier. Si le prix de ce dernier est beaucoup plus important, le prêt relais adossé semble plus adapté. Ce crédit est associé à un prêt immobilier classique à long terme. Avec cette formule, les mensualités sont payées en fonction de la capacité d’endettement de l’emprunteur.

Qui peut en bénéficier ?

Naissance, mutation professionnelle, coup de cœur pour une résidence… la vie est pleine de surprises et il arrive que l’on soit contraint d’acheter un nouveau bien avant même d’avoir pu vendre le logement principal. Le prêt relais s’adresse à ces personnes déjà propriétaires d’un logement et dont le déménagement est imminent. Il concerne tous les particuliers souhaitant obtenir une avance de la banque sur la vente de leur bien immobilier actuel pour financer une partie de leur nouvelle acquisition. 

Les personnes contractant un crédit relais doivent évidemment avoir des revenus suffisants pour en assumer le coût. Le prêt du logement actuel doit être soldé et leurs revenus doivent pouvoir couvrir le versement d’un apport, les frais de notaire, de garantie, et de pénalités de remboursement anticipé. Les documents à fournir pour obtenir un prêt relais sont les mêmes que pour souscrire un prêt immobilier classique.

Les avantages

  • Grâce au prêt relais, vous bénéficiez d’une partie de l’argent de la vente de votre résidence pour investir dans un nouveau logement. Cette solution présente de nombreux avantages :
  • En optant pour le prêt relais vous ne manquerez pas l’occasion d’acquérir la résidence dont vous rêvez.
  • Inutile de vous précipiter et de brader votre bien. Avec le prêt relais vous avez le délai nécessaire pour vendre votre logement à sa juste valeur.
  • Faire un prêt relais vous évite de louer un autre logement durant la période de transition.
  • Le prêt relais vous permet de ne pas avoir deux crédits à rembourser en même temps (un pour l’achat de la nouvelle résidence et un qui couvrirait le prix du logement qui n’a pas encore été vendu).
  • Le prêt relais ne doit être remboursé qu’au moment de la vente de votre logement, sans aucune pénalité.

Les inconvénients

  • Le prêt relais à un coût. Préparez-vous à payer des intérêts intercalaires, des garanties et des pénalités de remboursement anticipé.
  • Le prêt relai est un crédit à courte durée. Moins vite vous vendrez votre logement, plus le prêt relais vous coûtera cher.
  • Vous pouvez vous retrouver avec un crédit complémentaire bien plus élevé que nécessaire puisque le prêt relais ne couvre qu’entre 50 et 80 % de la valeur du logement. N’oubliez pas qu’il vous restera toujours 20 à 50% de frais à payer après avoir remboursé le prêt.
  • Le prêt relais protège les intérêts de l’organisme de financement. Si vous ne trouvez pas preneur, vous serez dans l’obligation de baisser le prix de vente de votre bien.
  • Si vous ne parvenez pas à vendre votre bien immobilier ou si vous le céder pour un montant largement inférieur à celui estimé, le prêt relais ne pourra pas être remboursé en totalité. Il sera alors converti en un prêt amortissable classique dont la durée sera allongée.

Découvrez notre offre de prêt personnel !

Sur le même thème

famille en déménagement

Prêt personnel

Demande de prêt personnel : définition et avantages

Envisageons le cas d’un couple de futurs parents. Comme la famille s’agrandit, ils auraient besoin de 5 000 € pour aménager leur appartement : refaire la déco, acheter de nouveaux meubles et faire quelques travaux. Leurs revenus ne leur permettent pas de tout payer en une seule fois. Ils contactent donc un organisme de crédit, qui peut leur proposer un prêt personnel.

En savoir plus
panneau information

Prêt personnel

Prêt conventionné

Connaissez-vous le système de prêt conventionné ? Ce type de crédit est proposé par les établissements financiers ayant signé une convention avec l’Etat. Qui peut en bénéficier ? Quels en sont les avantages ?

En savoir plus
chaine humaine en papier

Prêt personnel

Le prêt entre particuliers

On peut contracter un prêt entre amis ou membres d’une même famille. La mise en œuvre de ce type de crédit implique certaines obligations en termes de taux d’intérêt, de formalités administratives et fiscales.

En savoir plus