Votre véhicule est en mauvais état ? Découvrez nos conseils et nos bons plans pour vous aider à bien le réparer, sans trop dépenser.

Les petites rénovations

Si vous avez l’âme d’un bricoleur, vous pouvez effectuer vous-même les petites réparations de votre véhicule. Certaines opérations comme le changement d’un pneu, le rechargement de la batterie, le remplacement du rétroviseur ou de l’essuie glace peuvent être réalisées facilement.

De même, les opérations de maintenance comme la vidange du moteur ou le changement des plaquettes de frein ne sont pas extrêmement complexes.

N’hésitez pas à consulter les blogs et les forums sur Internet. Ils regorgent d’informations et de tutoriels pour réparer un véhicule ou un moteur précis. Si vous n’êtes pas sûr de vous, ou si les petites réparations sont techniques, orientez-vous vers un professionnel.

N’oubliez pas qu’une mauvaise réparation peut vous faire perdre le bénéfice de la garantie, engendrer des dégâts mécaniques et électriques, ou pire, provoquer un accident.

Réparer à moindre coûts

Concessionnaires, centres autos ou garagistes ?

La majorité des personnes choisissent de faire réparer leur voiture en passant par les réseaux de constructeurs. Ils sont réputés pour avoir les meilleures technologies et connaissances de leurs véhicules.

Or, d’après une enquête de l’UFC Que Choisir datant de 2012, les tarifs des constructeurs sont environ 50% plus chers que ceux pratiqués par les centres autos et garages indépendants. Si vous avez peur de perdre la garantie, sachez que selon la loi, elle ne peut pas être refusée, même si le véhicule a été réparé en dehors de son réseau de constructeur.

Pour avoir le meilleur prix, vous pouvez demander un devis dans différents centres autos ou garages spécialisés. Les spécialistes sont capables de remplacer une pièce défectueuse, au lieu de changer entièrement le système, comme d’autres professionnels le feraient.

Choisir crédit auto

Garages self service et garages solidaires

Les garages self service vous permettent d’économiser sur le prix des réparations, sans prendre de risques. Vous pouvez y louer du matériel comme des ponts de levage et des outils pour réparer vous-même votre véhicule, tout en profitant des conseils avisés d’un professionnel.

Ces garages sont idéals pour apprendre les bases de la mécanique et pouvoir entretenir sa voiture de manière plus autonome. En cas de complications, le mécanicien prend le relai à moindre frais. Sur le même modèle, les garages solidaires ou associatifs sont 25% à 40% moins chers que les garages traditionnels. Ils s’adressent uniquement aux personnes en situation de précarité.

Lycées professionnels et centres d’apprentis

Les lycées professionnels et centres d’apprentis (CFA) peuvent être une excellente alternative. Même s’ils ne bénéficient pas d’une grande expérience, les apprentis sont toujours encadrés par leurs professeurs. Les pièces ne sont pas comprises mais le coût de main d’oeuvre est facturé à un prix défiant toute concurrence. La liste de ces écoles est consultable dans l’annuaire ou sur Internet.

Les pièces détachées sur Internet

Sur Internet, vous trouverez des pièces détachées beaucoup moins chères que chez un concessionnaire ou que dans les centres autos. Pour éviter les arnaques, choisissez-les sur un site web de professionnel réputé. Méfiez-vous des contrefaçons et des pièces volées, fréquemment vendues sur les grandes marketplaces.

Les obligations du garagiste

En France, le Code de la consommation impose aux garagistes de respecter certaines obligations envers le client, parmi lesquelles :

L’obligation d’informer : Un garagiste doit afficher ses prix TTC clairement et visiblement. Si le client en fait la demande, il est tenu d’établir un ordre de réparation et un devis qui liste les opérations prévues et leur montant. Une facture est à délivrer dès lors que la prestation est supérieure ou égale à 15,24€.

L’obligation de résultats : Le garagiste s’engage a réparer le véhicule et à le remettre en bon état à son propriétaire. Dans le cas contraire, il sera tenu pour responsable.

L’obligation de surveiller : Le garagiste garantit la sécurité du véhicule qui lui a été confié. S’il est endommagé ou volé, il devra indemniser le client, selon l’article 1915 du Code civil.

Les pièces : Si vous doutez de leur caractère défectueux, vous pouvez demander à récupérer les pièces de votre véhicule qui ont été remplacées.

Les engagements Cofidis

Sur le même thème

Achat vélo
Acheter un vélo

Vous souhaitez acheter un vélo ? Découvrez nos conseils pour bien choisir entre les différents types de vélos et évaluer votre budget.

En savoir plus
Voiture d'occasion
Acheter une voiture d’occasion

Si vous partez régulièrement en camping ou si vous souhaitez faire le tour de France, voire du monde entier, la caravane sera votre meilleur allié.

En savoir plus
Covoiturage
Covoiturage

Avec le covoiturage, réalisez des économies réelles et roulez durable. Les informations utiles : origine, assurance - Cofidis

En savoir plus

(1) Vous recevrez ensuite un contrat pré-rempli qu'il vous faudra nous renvoyer complété, daté, signé et accompagné des justificatifs demandés en vue d'une acceptation définitive.