Vous aimeriez quitter la France pour vivre à l’étranger ? Avant de vous envoler vers de nouveaux horizons, il faudra passer par une phase de préparation. Choisir la bonne destination, effectuer les démarches administratives, gérer ses finances… Suivez nos conseils pour faire de cette expérience une formidable aventure.

Les conseils pour vivre à l’étranger

Vous aimeriez quitter la France pour vivre à l’étranger ? Avant de vous envoler vers de nouveaux horizons, il faudra passer par une phase de préparation. Choisir la bonne destination, effectuer les démarches administratives, gérer ses finances… Suivez nos conseils pour faire de cette expérience une formidable aventure.

Bien choisir

Le choix de la destination dépend principalement du projet. Les jeunes qui partent étudier à l’étranger regardent avant tout la renommée des universités, les équipements du campus et le prix des logements. Les personnes qui s’expatrient seules pour travailler sont davantage attentives au dynamisme de l’emploi et à la qualité de vie. Les familles prennent le soin de choisir un pays qui offre des infrastructures d’éducation (écoles françaises…), de loisirs et de santé de qualité. Quant aux retraités, ils privilégient généralement une destination où il fait beau toute l’année et où le coût de la vie est moins cher.

Certains pays ont été identifiés comme étant plus attractifs que d’autres. D’après l’enquête réalisée par InterNations, le plus grand réseau au monde pour les personnes vivant et travaillant à l’étranger, les 10 meilleures destinations en 2016 étaient : Taïwan, Malte, L’Équateur, Le Mexique, La Nouvelle-Zélande, Le Costa Rica, L’Australie, L’Autriche, Le Luxembourg, La République tchèque.

Bien se préparer

Il est important de bien préparer les papiers nécessaires au déménagement. Si vous résidez dans l’Espace économique européen ou en Suisse, vous n’avez pas besoin de passeport, de visa d’installation, de permis de séjour ou de travail pour vous et les personnes qui vous accompagnent.

Durant les 5 premières années, vous devrez cependant répondre à certaines conditions pour résider, et pourrez être soumis à des obligations d’enregistrement auprès des autorités locales. Seulement après cette période, vous obtiendrez un droit permanent au séjour mais aussi des droits sociaux. Si vous vous expatriez en dehors de l’UE, nous vous conseillons de contacter l’ambassade de votre destination pour connaître l’ensemble des documents à fournir et des démarches à effectuer.

Vous avez l’intention de conduire ? Sachez que le permis français est valable dans les pays de l’Espace économique européen. Dans certains pays en dehors de l’Europe, votre permis pourra vous permettre de conduire de manière temporaire. Mais la plupart du temps, il faudra demander un permis international à la préfecture.

Vous allez également devoir vous renseigner en matière de santé et de protection sociale. Vos droits ne seront pas les mêmes selon votre destination et votre statut. Si vous résidez en Europe ou en Suisse, vous gardez vos droits à l’assurance maladie. Dans les autres pays, vous ne dépendrez plus de la sécurité sociale française si vous vous expatriez. Vérifiez également les vaccins obligatoires. Ils peuvent être réalisés par votre médecin traitant, à l’exception de celui contre la fièvre jaune qui ne peut être pratiqué que dans des centres agréés par le ministère de la Santé.

ÉLU SERVICE CLIENT DE L' ANNÉE
pour la 8ème fois

Besoin d'un financement pour réaliser votre projet ?

Simulez votre crédit sans engagement

Réaliser son projet

Pour vivre confortablement sur place, il faudra nécessairement trouver un logement. L’idéal est de venir visiter votre pays pendant une semaine avant de vous y installer définitivement. Cela vous laissera le temps de contacter les agences immobilières locales et de faire des visites. Vous pouvez aussi passer par les petites annonces sur Internet et rencontrer directement les propriétaires sur place.

Si vous recherchez un travail, consultez les offres d’emploi sur le web. Les sites comme ceux de pôle emploi international, du réseau Eures ou encore de l’Apec mettent en ligne régulièrement de nouvelles annonces pour l’étranger. De même, les institutions françaises et les organisations internationales proposent des offres intéressantes.

Réaliser son projet

Gérer ses finances

Ouvrir un compte

L’ouverture d’un compte bancaire n’est pas quelque chose de compliqué. Faites-vous recommander une banque par d’autres expatriés et contactez le banquier pour connaître la liste des documents à fournir. Vous pouvez aussi demander conseil à votre banque en France, car elle dispose peut-être d’une filiale à l’étranger. N’oubliez pas de vérifier les règles douanières concernant les transferts d'argent et de biens entre la France et votre pays d’accueil.

Payer ses impôts

Informez-vous sur vos droits et obligations concernant les impôts. En tant qu’expatrié, ils dépendent de la situation de votre domicile fiscal. S’il est en France, vous payez l’impôt sur l’ensemble de vos revenus. S’il est à l’étranger, il faudra regarder les dispositions prévues par la convention fiscale signée entre la France et votre destination.

Nos engagements

réponse immédiate

Une réponse de principe immédiate(1)

votre formulaire rempli en quelques minutes

virement des fonds

Un virement des fonds sous 48h(2)

traitement efficace de votre demande

frais de dossier

Aucuns frais de dossier

service client performant

Un service client performant

régulièrement récompensé pour sa qualité

outils innovants

Des outils innovants

signature électronique, Chatbot, application client …

Sur le même thème

(1) Vous recevrez ensuite un contrat pré-rempli qu'il vous faudra nous renvoyer complété, daté, signé et accompagné des justificatifs demandés en vue d'une acceptation définitive.

(2) Sous réserve d'acceptation de votre dossier et à l'issue du délai légal de rétractation.