Crédit rénovation sur mesure : préparer son projet

Votre maison aurait besoin que vous lui consacriez un peu de temps afin de redevenir comme neuve ? Vous aimeriez ajouter une touche de confort et de modernité à votre intérieur ? Des gros travaux de rénovation aux petites idées de décoration, découvrez tous les conseils de Cofidis pour bien préparer votre projet. À vos côtés, nous vous accompagnons afin que vous puissiez bénéficier d'un crédit rénovation répondant très exactement à vos besoins ainsi qu'à vos attentes spécifiques en matière de remboursement.

Crédit rénovation : quelles sont les démarches à prévoir ?

Si vous êtes à la recherche d'un crédit rénovation sur mesure, Cofidis vous présente son prêt travaux répondant aux envies de décoration comme d'aménagements plus importants. Que vous envisagiez de rénover entièrement votre maison ou d'apporter des changements vous permettant de réaliser des économies d'énergie, par exemple, nous vous proposons une solution de crédit rénovation adaptée.

En ligne, vous avez la possibilité de simuler votre crédit rénovation, d'un montant pouvant aller de 500€ à 35 000€, selon vos besoins et vos capacités de remboursement. Chez Cofidis, le prêt travaux inclut deux formes de financement, pour des projets de petite ou de plus grande envergure.

Crédit rénovation renouvelable ou prêt personnel : quelle formule ?

Pour votre crédit rénovation, nous vous proposons un crédit renouvelable réutilisable pour de nouveaux besoins ou un prêt personnel à taux fixe, pour une utilisation unique. Dans les deux cas, une simulation sans engagement vous permettra de connaître les mensualités correspondant à votre situation.

  • Le crédit renouvelable : idéal pour le financement de plus petits projets de rénovation, entre 500€ et 6 000€, il vous accompagnera si vous souhaitez rénover une pièce, par exemple.
  • Le prêt personnel : il est davantage conçu afin de financer les projets couteux, à hauteur de 35 000€ (isolation des combles dans le cadre d'une rénovation énergétique, pose de nouvelles fenêtres, rénovation d'une toiture...).

Chez Cofidis, tout est indiqué dès votre simulation de crédit rénovation, afin que vous puissiez effectuer une demande sans engagement et en toute sérénité.

Quels sont les essentiels en matière de travaux de rénovation ?

Réaliser des travaux de rénovation est une perspective réjouissante. Vous allez enfin pouvoir profiter d'un espace de vie agréable et fonctionnel. Modifier les volumes, faire pénétrer la lumière, optimiser les combles... Toutes les possibilités s'offrent à vous pour aménager et personnaliser votre maison selon vos besoins et vos goûts.

Avant de vous perdre dans les détails de la décoration, pensez à vérifier l'isolation de votre logement. Les travaux de rénovation énergétique améliorent votre confort et augmentent sensiblement la valeur de votre bien. Ils vous permettent aussi de réaliser de précieuses économies d'énergie... Une bonne nouvelle pour la planète et pour votre porte-monnaie. C'est pour cette raison que chez Cofidis, nous avons pensé un crédit rénovation en mesure de vous accompagner pour des travaux d'importance, à l'image de ceux associés à une rénovation énergétique.

Quels sont les différents types de rénovation ?

Vous souhaitez trouver un crédit rénovation adapté à vos besoins ? Saviez-vous que le terme de « rénovation » englobe plusieurs situations très différentes, tant en termes de travaux que de coûts ?

  • La rénovation légère : elle comprend souvent des travaux uniques, à l'image du rafraichissement des murs de votre maison, de la remise aux normes de l'électricité ou encore de la réfection de votre cuisine.
  • La rénovation complète : elle inclut les travaux intérieurs, mais également des modifications liées à la circulation, à la création ou à la suppression de cloisons... sans toucher aux murs porteurs de votre habitation.
  • La rénovation lourde : elle englobe la structure même de la maison : reprise des fondations, du plancher, abattage d'un mur porteur, etc...

À SAVOIR

Certaines rénovations complètes sont considérées comme de la construction neuve au niveau fiscal et se voient appliquer un taux de TVA à 20% (contre 5,5% pour une rénovation énergétique et 10% pour une rénovation classique). C'est notamment le cas des huisseries extérieures, d'installations électriques ou encore de la pose de cloisons intérieures.

Quelles sont les étapes associées aux travaux de rénovation d'une maison ?

  • Commencez par établir une liste chronologique des travaux à entreprendre. Faites un état des lieux, vérifiez toutes les installations : électricité, gaz, plomberie... Placez les chantiers les plus importants en premier et terminez par les finitions. Pour ne rien oublier, détaillez les travaux à entreprendre dans chacune des pièces de la maison.
  • Consultez les services municipaux pour vous informer sur la législation en vigueur. Ils pourront vous renseigner sur les règles d'urbanisme de votre lieu de résidence et sur les éventuelles formalités à accomplir.
  • Selon vos compétences et votre motivation, vous pouvez réaliser vous-même les travaux. Il faudra alors répertorier l'ensemble des outils et matériaux nécessaires.
  • Si vous n'y connaissez rien, il est préférable de faire appel à des professionnels : architecte, couvreur, maçon, électricien, peintre... Demandez plusieurs devis afin d'obtenir les meilleurs prix.
  • Place à la pratique : nettoyez et videz les pièces qui seront en chantier. En toute logique, on s'attaque d'abord au gros œuvre. Les travaux de maçonnerie et d'assainissement sont prioritaires. On met ensuite aux normes les installations électriques, on ravale la façade et on isole les murs et la toiture. Il ne reste plus qu'à poser les revêtements de sol et muraux et à s'occuper de la décoration.

Quelles sont les démarches associées à une rénovation lourde ?

Aussi étonnant que cela puisse paraître, vous n'aurez pas besoin de permis de construire dans tous les cas de rénovation lourde. Néanmoins, si vous transformez l'extérieur de votre maison (ajout de fenêtres, par exemple), il vous faudra une déclaration préalable de travaux.

Le permis de construire est uniquement obligatoire lorsque vous apportez des modifications importantes à votre habitation : agrandissement conséquent de la surface de votre plancher, intervention sur la structure du bâtiment...

Également, dans le cadre d'un chantier de rénovation lourde, l'assurance dommage-ouvrage est régie en France par la loi Spinetta et est obligatoire.

À SAVOIR

L'intervention d'un architecte n'est pas obligatoire dans le cadre d'une rénovation lourde de maison individuelle, sauf si les travaux incluent des agrandissements portant à plus de 150 m² la surface habitable de votre logement.

Quelles sont les normes à respecter en matière de rénovation ?

Vous avez obtenu votre crédit rénovation et vous aimeriez vous lancer ? Il est important de garder à l'esprit qu'en la matière, certaines normes sont à respecter. Ainsi, si vous songez à rénover votre installation électrique, il est impératif que la nouvelle installation réponde à la norme NF C 15-100.

Et même si cela peut sembler évident, certaines normes de sécurité s'imposent, quels que soient vos travaux : le port d'un casque, de gants et de lunettes de protection, mais aussi d'un harnais si vous travaillez en hauteur (lors de la rénovation d'un toit, par exemple).

Crédit rénovation : comment bien prévoir mon budget ?

Afin de calculer votre budget, prenez en compte le coût du matériel et celui de la main-d'œuvre. Le prix varie en fonction de la superficie de votre habitation, des types de travaux à effectuer, de l'expérience de vos prestataires et de la qualité des matériaux sélectionnés.

Pour une rénovation basique (nouveaux revêtements de sol, peintures...) comptez entre 200€ et 500€ le m2. Lorsqu'il s'agit d'une remise à neuf intégrale, le prix augmente généralement de manière conséquente, de 500€ à 1 200€ le m2. Les frais d'installation divers représentent une somme importante. Prévoyez, par exemple, environ 3 000€ pour la plomberie, 5 000€ pour la rénovation d'une fosse septique et 10 000€ pour un nouveau système de chauffage.

Comment rénover avec le home staging pour réduire son budget travaux ?

  • Faites le tri : désencombrez l'espace et facilitez la circulation en vous débarrassant des meubles imposants et des objets qui ne vous plaisent plus.
  • Pour décorer à moindres frais, rejoignez la tendance du DIY (Do It Yourself). Repeindre de vieilles chaises, construire des étagères avec des planches de bois, confectionner sa propre tête de lit... Vous trouverez de nombreuses idées sur internet pour vous inspirer.
  • Afin de ne pas vous lasser, choisissez vos peintures ou papiers peints dans des tons neutres. Apportez ensuite de la couleur par les objets décoratifs. Cela vous permettra de renouveler régulièrement votre déco sans avoir à refaire de travaux.
  • Attribuez une fonction aux différents espaces de votre salon : coin repas, détente, travail... Vous pouvez installer des tapis ou peindre un mur dans une couleur différente.
  • Créez une ambiance chaleureuse en multipliant les sources de lumière, en ajoutant des coussins moelleux et quelques bougies.

Quelles sont les spécificités associées à la rénovation énergétique ?

Vous recherchez un crédit rénovation afin d'effectuer des travaux vous permettant de réaliser des économies d'énergie ? Cela vous permettra en effet de réduire votre facture énergétique, mais également de rejeter moins de CO2, donc de minimiser votre empreinte carbone.

On parle de rénovation énergétique lorsque l'on évoque les travaux liés à l'isolation, au chauffage, à la régulation du chauffage ainsi qu'à la ventilation.

Quels sont les travaux de rénovation énergétique à prévoir en priorité ?

Lors de votre réflexion autour d'un futur crédit rénovation, n'hésitez pas à prioriser l'isolation de vos combles : selon l'Ademe, 25% à 30% des déperditions énergétiques s'effectuent par la toiture. Par la suite, les priorités doivent aller à l'isolation des murs (par l'intérieur ou par l'extérieur), des fenêtres et ouvrants ainsi que des sols.

Dans le cadre de votre rénovation énergétique, le choix de l'isolant demeure essentiel. On trouve en effet différents matériaux, parmi lesquels :

  • Des isolants écologiques comme le liège ou le chanvre
  • Des isolants minéraux, comme la laine de roche ou la laine de verre
  • Des isolants synthétiques, comme le polystyrène.

Ainsi, les travaux d'isolation et de rénovation énergétique de votre façade ne seront pas les mêmes selon l'âge de votre maison. Les façades datant d'avant 1948 disposent de matériaux naturels, il est ainsi recommandé d'utiliser des matériaux d'isolation permettant d'éviter que les murs ne se gorgent d'humidité.

À SAVOIR

Remplacer vos fenêtres pour un double vitrage, par exemple, pourra vous faire économiser de 10% à 15% sur vos dépenses énergétiques. Mais les avantages ne s'arrêtent pas là puisque vous profitez en plus d'une atmosphère plus chaleureuse, tout en augmentant la valeur de votre logement.

Quelles sont les aides dont vous pouvez bénéficier lors de la rénovation de votre maison ?

Le saviez-vous ? Certaines aides peuvent venir accompagner votre crédit rénovation. Parmi celles-ci, on trouve notamment MaPrimRénov', qui a été renforcée en 2021. Cette aide est associée à des travaux d'isolation, de chauffage, de ventilation ou d'audit énergétique. Elle peut être attribuée à tout propriétaire afin de financer des travaux et/ou des dépenses de rénovation énergétique de sa résidence principale.

Afin de pouvoir en bénéficier, vous devez remplir des conditions liées à votre situation, à votre logement, aux travaux et/ou dépenses que vous allez réaliser. Le montant de la prime est forfaitaire. Il est calculé en fonction des revenus du foyer et du gain écologique engendré par vos travaux.

Cette prime se cumule avec d'autres aides comme les Certificats d'économies d'énergie (CEE) versés directement par les fournisseurs d'énergie ainsi que les aides des collectivités locales et les aides d'action logement. Également, les travaux bénéficient de la TVA réduite à 5,5%.

À SAVOIR

L'écoprêt à taux zéro (éco-PTZ) permet également de financer des travaux de rénovation énergétique réalisés dans votre habitation. Le montant maximal de l'éco-PTZ est compris entre 7 000€ et 30 000€ selon les travaux financés. Ses conditions d'obtention diffèrent selon les travaux de rénovation que vous envisagez de faire (isolation, amélioration du niveau de performance énergétique globale...).

Besoin d'un financement pour réaliser vos travaux ?

Découvrez notre offre de crédit travaux

Sur le même thème