Travaux maison : trouvez le financement pour votre projet

Votre logement pourrait-il bénéficier d’un coup de neuf ? Plusieurs modes de financement existent pour organiser les travaux de votre maison. Prêt personnel, écoprêt ou PTZ+, ou encore crédit renouvelable pour vos petits travaux ou vos besoins de trésorerie… Cofidis fait le tour des solutions disponibles.
Agrandissement, rénovation, économies d’énergie… Vous avez prévu des travaux dans votre maison ou votre appartement, mais vous ne disposez pas du financement souhaité pour les réaliser ? Vous pouvez vous orienter vers un crédit à la consommation, auquel viendront peut-être s’ajouter des aides publiques.

Quelles sont les solutions de financement pour les travaux de votre maison ?

En fonction de vos besoins et de la somme qui vous sera nécessaire à la réalisation des travaux de votre maison, différents types de crédit pourront convenir :

  • Le prêt personnel : crédit à la consommation permettant de financer tous types de projets à hauteur de 75 000€ maximum.
  • Le crédit renouvelable : mise à disposition d’une somme définie à la souscription du prêt, qui se reconstitue au fil des remboursements. Il peut financer tous types de petits travaux et financements imprévus.
  • L’écoprêt à taux zéro : crédit aidé par l’État, sans intérêts à payer. De 7 000€ à 50 000€ et octroyé sous conditions, il permet uniquement le financement de travaux d’économie d’énergie et doit être remboursé sur une période de 10 ans.
  • PTZ (prêt à taux zéro) : prêt à 0%, aidé et garanti par l’État, permettant le financement de travaux dans le cadre de l’acquisition d’un logement. Il est octroyé sous conditions et son montant est plafonné selon la localisation, la performance énergétique du logement et son statut (neuf ou ancien).

Est-il possible de financer les travaux de sa maison avec un prêt personnel ?

Le prêt personnel vous permet de financer vos projets jusqu’à 75 000€, qu’il s’agisse d’un gros chantier ou de petits travaux pour votre logement. Lors de la souscription, toutes les modalités du crédit personnel sont fixées entre l’emprunteur et l’organisme prêteur : le montant des mensualités et leur date de prélèvement, la durée totale du crédit et le montant total dû au titre du prêt.

Si votre demande de crédit est acceptée, vous recevrez la somme empruntée dans les meilleurs délais, après acceptation définitive du contrat. Vous pourrez ainsi faire démarrer rapidement vos travaux.

Sachez également qu’il existe deux types de prêt personnel, l’un affecté, l’autre non affecté :

  • Si vous avez planifié précisément vos travaux, vous pouvez peut-être souscrire un crédit affecté. Le contrat de vente des biens ou prestations liés à votre projet, défini à la souscription du crédit, est alors indissociable de votre contrat de prêt. De ce fait, vous ne serez pas tenu de rembourser le crédit par mensualités en cas d’annulation de la vente : le contrat de crédit est alors automatiquement résolu.
  • Si vous prévoyez des travaux, mais que votre projet est encore susceptible d’évoluer, mieux vaut opter pour un prêt personnel non affecté. Il permet en effet d’utiliser librement les sommes empruntées.

Un crédit renouvelable pour les petits travaux de votre maison

Le crédit renouvelable finance vos petits travaux en souplesse. Il met à votre disposition une somme définie lors de la souscription du prêt, qui se reconstitue au fur et à mesure de vos remboursements. Ce type de crédit peut être utile pour les dépenses imprévues (travaux consécutifs à un dégât des eaux, par exemple).

Néanmoins, les taux d’intérêt du crédit renouvelable sont plus élevés que ceux des autres crédits à la consommation. Pour diminuer le coût de ce type de prêt, vous pouvez opter pour un remboursement rapide si vos conditions de remboursement le permettent.

Qu’est-ce que l’écoprêt pour les travaux d’économie d’énergie de votre maison ?

L’écoprêt est un prêt à 0%, aidé par l’État et proposé par des organismes de crédit. Il permet de financer des travaux d’amélioration des performances énergétiques de votre maison, dans la limite de 50 000€ (sous certaines conditions). Sont ainsi concernés les travaux liés :

  • À l’isolation thermique (toiture, murs, fenêtres, des planchers bas…)
  • Au chauffage
  • À la production d’énergie renouvelable (pose de panneaux solaires, par exemple)
  • À l’installation d’un système d’assainissement (si le logement n’est pas relié à un système collectif type tout-à-l’égout)

L’écoprêt est octroyé sans condition de ressources

  • Il s’adresse aux propriétaires occupants ou aux propriétaires qui louent ou s’engagent à louer leur logement ; aux copropriétaires occupants ou bailleurs afin de financer la quote-part de travaux d’intérêt collectif réalisés sur les parties privatives.
  • Il ne peut être souscrit qu’une seule fois par logement.
  • Votre maison doit avoir été construite depuis plus de deux ans à la date de début des travaux.

Vos obligations après souscription d’un écoprêt

Vous devez réaliser les travaux prévus dans les deux ans. Il vous faudra justifier de leur bonne conduite auprès de votre organisme de crédit, en présentant les factures correspondantes. Pour rester dans les temps, préparez bien votre chantier en amont. Pensez, par exemple, à établir un planning de déroulement des travaux.

Plus d’informations sur l’écoprêt sur le site du ministère de l’Environnement et du Développement durable

Financement des travaux de votre maison : le PTZ, un crédit aux conditions restrictives

Le prêt à taux zéro (ou « PTZ ») est un prêt pour l’accession à la propriété aidé par l’État. Ouvert aux personnes qui n’ont pas été propriétaires au cours des deux dernières années, il s’applique aussi bien à un logement neuf qu’à un logement ancien. Il finance l’acquisition et éventuellement l’amélioration d’une résidence principale :

  • Travaux de construction.
  • Travaux d’aménagement de locaux non destinés à l’habitation.
  • Mise aux normes de surface et d’habitabilité d’un logement ancien (qui ne peut faire moins de 14 m2 et qui doit garantir la sécurité et la santé de ses occupants).
  • À savoir, les travaux doivent représenter au moins ¼ du coût total de ce que vous souhaitez financer. De plus, ils ne peuvent pas débuter avant l’obtention du PTZ.

On trouve deux types de travaux :

  • Des travaux d'amélioration (création, modernisation, assainissement ou aménagement de surfaces habitables ou de surfaces annexes).
  • Des travaux d'économies d'énergie (sauf s'ils sont financés par un éco-PTZ). La consommation énergétique annuelle du logement devra être inférieure à 331 kWh/m².

Tout comme l’écoprêt, le PTZ est accessible sans condition de ressources. Sa durée et son montant dépendent de multiples facteurs :

  • Prix et nature du bien immobilier
  • Ancienneté du logement
  • Performances énergétiques
  • Zone géographique
  • Composition du ménage
  • Revenus déclarés à N-2 (avant obtention du prêt)

Le CEL peut-il financer les travaux de votre maison ?

Le compte épargne logement (CEL) ouvre des droits à prêt pour accéder à la propriété ou réaliser des travaux. Le solde d’un CEL ne peut dépasser 15 300€ et vous ne pouvez pas posséder deux CEL en même temps.

Si vous en détenez un, vous pouvez peut-être emprunter jusqu’à 23 000€ pour des travaux, mais uniquement si votre CEL a été ouvert après 2018 et depuis au moins 18 mois. Les travaux concernés sont, entre autres, liés à :

  • L’agrandissement ou l’aménagement
  • La rénovation (ravalement, renouvellement de la toiture…)
  • Les économies d’énergie
  • La construction
  • L’aménagement

À SAVOIR : Les CEL ouverts depuis le 1er janvier 2018 ne permettent plus de profiter de la prime d’État.

Comment financer les travaux d’une maison secondaire ?

« Ma Prime Rénov »

Mise en place en 2020 afin de remplacer le CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique), « Ma Prime Rénov » est désormais étendue à tous les propriétaires, y compris ceux d’une résidence secondaire. Elle intervient notamment dans le cadre du financement de travaux de rénovation énergétique :

  • Installation d’un chauffage solaire
  • Isolation des combles et des murs extérieurs
  • Installation d’un moyen de chauffage fonctionnant à l’énergie hydraulique, entre autres

À SAVOIR

Afin de bénéficier de « Ma Prime Rénov » dans le cadre des travaux d’une résidence secondaire, vous devez obligatoirement faire appel à un artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

La Prime Énergie 2021

La Prime Énergie représente une aide financière versée sous conditions de ressources aux propriétaires d’une résidence principale ou secondaire effectuant des travaux de rénovation énergétique. Elle s’applique à deux types de travaux dans votre maison :

  • L’isolation de la toiture ou des combles
  • Le remplacement d’une chaudière au fioul par un système plus écologique

Exonération de la taxe foncière

Temporaire, pendant une période de 5 ans, elle est soumise à une condition : que les travaux d’économies d’énergie entrepris soient supérieurs à 10 000€ hors main-d’œuvre. Cette exonération peut représenter de 50 à 100% du montant total de votre taxe foncière, et ce, en fonction des collectivités territoriales.

Besoin d’un financement pour réaliser vos travaux ?

Découvrez notre offre de crédit travaux

Sur le même thème