Vous prévoyez d’effectuer des travaux dans votre habitation et vous songez déjà au budget associé ? Il est important d’anticiper, car un budget travaux peut vite devenir particulièrement conséquent.

Quels sont les crédits d’impôt intéressants lors de vos travaux ?

Vous prévoyez d’effectuer des travaux dans votre habitation et vous songez déjà au budget associé ? Il est important d’anticiper, car un budget travaux peut vite devenir particulièrement conséquent.

Saviez-vous que des crédits d’impôt sont proposés en fonction du type de travaux réalisés ? Qu’est-ce que le CITE, le crédit d’impôt pour la transition énergétique ? Quelles sont les aides supplémentaires lors de vos travaux ?

CITE : le crédit d’impôt pour vos futurs travaux énergétiques

Le CITE (crédit d'impôt sur le revenu pour la transition énergétique) représente une aide financière de l’État quant à l’écorénovation, la transition énergétique sur le chauffage, l’isolation, l’énergie ainsi que la production d’électricité. Une seule opération de travaux est possible pour en bénéficier.

Parmi les équipements ouvrant droit à ce crédit d’impôt, on trouve des travaux sur :

  • Les chaudières à très haute performance énergétique (le fioul étant exclu) avec un plafond de dépenses fixé à 3 350€ TTC par logement
  • Les capteurs solaires thermiques
  • Les chauffe-eau thermodynamiques, avec un plafond de dépense fixé à 4 000€ pour les ménages payant des impôts
  • Le retrait des cuves à fioul domestique, etc.

À SAVOIR

A savoir, les modalités des crédits d’impôt tels que le CITE sont réévaluées d’année en année et peuvent donc être modifiées au fil du temps. Tous les contribuables peuvent en bénéficier, sans plafond de ressources.

Quels sont les avantages du CITE ?

Ce crédit d’impôt travaux vous permet de profiter de plusieurs avantages non négligeables parmi lesquels :

  • Un taux de crédit d’impôt de 30% associé à une TVA à 5,5%
  • La possibilité de bénéficier d’un logement de classe énergétique A ou B et de faire ainsi des économies
  • De pouvoir faire uniquement appel à des entreprises labellisées RGE vous garantissant un niveau d’expérience et de qualité rassurant.

Crédit d’impôt travaux : faites appel à des professionnels qualifiés RGE

Attention, seuls les professionnels RGE (Reconnu Garant Environnement) peuvent vous faire bénéficier d’aides pour des travaux d’amélioration énergétique. Renseignez-vous avant de faire établir vos devis travaux, afin de vous assurer que l’entreprise dispose de ce label. Il est en effet attribué de façon non définitive, donc validez bien que le professionnel choisi soit labellisé.

À SAVOIR

Vous devrez également faire appel à une entreprise RGE pour bénéficier de l’écoprêt à taux zéro.

Bien informé,
bien accompagné
avec Cofidis

L’écoprêt à 0% : qu’est-ce que c’est ?

Étendu jusqu’au 31 décembre 2021, l’écoprêt à taux zéro va vous aider à financer des travaux de rénovation. Pour en bénéficier, vous devrez aussi faire appel à des entreprises labellisées RGE. Ce prêt bancaire à taux d’intérêt nul va vous accompagner dans vos travaux visant à réaliser des économies d’énergie.

Ce prêt à taux zéro inclut tous les logements achevés depuis plus de deux ans, pour des logements occupés à titre de résidence principale. Quels sont les types de travaux concernés ? L’isolation thermique de la toiture, le remplacement des huisseries donnant sur l'extérieur, ou encore l'installation neuve ou le remplacement d'un système de chauffage ancien, entre autres.

l'écoprêt c'est quoi ?

Quelles sont les démarches associées à votre crédit d’impôt travaux ?

Afin de pouvoir bénéficier d’un crédit d’impôt pour vos travaux, vous devez :

  • Effectuer vos travaux avant le 31 décembre de l’année en cours
  • Conserver toutes les factures de vos dépenses associées, que ce soit l’achat du matériel ou l’achat et la pose du matériel pour les travaux d’isolation
  • Déclarer vos revenus avant la date limite imposée par l’administration.

À SAVOIR

Si vous avez déjà bénéficié d’un crédit d’impôt pour des travaux de rénovation énergétique et atteint le plafond auquel vous aviez droit, vous devez attendre cinq ans avant que votre crédit d’impôt puisse se renouveler. Ainsi, il se restaure au 1er janvier suivant quatre années complètes, à l’exception de situations telles qu’un changement d’état civil ou un déménagement.