Vous envisagez d’acheter une voiture à l’étranger, mais vous vous sentez un peu perdu quant aux formalités administratives ? Vous aimeriez pouvoir investir sans pour autant avoir la sensation de dépasser votre budget ? Ou peut-être êtes-vous à la recherche d’une très bonne affaire ? Il n’est pas toujours facile de faire le bon choix lorsque l’on se lance dans un achat de véhicule dans un autre pays européen, par exemple.

Comment acheter une voiture à l'étranger ?

Vous envisagez d’acheter une voiture à l’étranger, mais vous vous sentez un peu perdu quant aux formalités administratives ? Vous aimeriez pouvoir investir sans pour autant avoir la sensation de dépasser votre budget ? Ou peut-être êtes-vous à la recherche d’une très bonne affaire ? Il n’est pas toujours facile de faire le bon choix lorsque l’on se lance dans un achat de véhicule dans un autre pays européen, par exemple.

Afin de vous éviter un faux pas ainsi que les dépenses associées, nous vous accompagnons efficacement pour l’achat de votre future voiture à l’étranger.

Préférez l’Union européenne pour votre achat de véhicule

Votre décision est prise, vous souhaitez acheter votre future voiture à l’étranger. Pour ce faire, nous vous conseillons de préférer l’Union européenne, mais attention, selon les pays, les prix peuvent varier de manière très importante.

Néanmoins, n’espérez pas faire des économies sur la TVA car, quel que soit le pays que vous aurez choisi pour l’achat de votre voiture, la TVA demeurera la même que lors d’un achat en France, soit 20%, dont vous devrez vous acquitter auprès du service des impôts de votre domicile.

À SAVOIR

Prenez garde aux termes. En France, un véhicule neuf n’a jamais roulé, tandis qu’un véhicule neuf importé peut correspondre à une voiture de moins de 6 mois et ayant parcouru moins de 6000 kilomètres.

Les pièges à éviter lors de votre achat de voiture à l’étranger

Si vous avez décidé d’acheter une voiture d'occasion à l’étranger, sans doute ne souhaitez-vous pas, au final, devoir payer plus cher qu’en France. Ainsi, ne manquez pas de vous intéresser à certains points importants.

  • Vérifiez que la TVA est bien la même qu’en France.
  • Risquez-vous d’avoir un malus écologique avec cette voiture ?
  • Le compteur kilométrique n’a-t-il pas été modifié ?
  • Les contrôles techniques sont-ils bien à jour et ont-ils été réalisés dans les règles ?

Les démarches administratives liées à l’achat d’un véhicule à l’étranger

Les démarches associées à l’achat d’une voiture, neuve ou d’occasion, dans un pays autre que la France requièrent un minium d’organisation. Ainsi, lors de l’importation de votre véhicule, vous seront demandés de nombreux documents rendant possible son immatriculation.

  • Le justificatif de vente en français
  • L’ancien certificat d’immatriculation du véhicule
  • Le certificat de conformité communautaire
  • Un justificatif d’identité
  • Un justificatif de domicile
  • Le certificat de dédouanement (ou le quitus fiscal).

À SAVOIR

Suite à l’achat de votre véhicule, vous aurez besoin d’une plaque d’immatriculation temporaire et d’une assurance provisoire, ce qui implique des coûts supplémentaires. Lors de son arrivée en France, votre voiture devra être assurée au plus vite.

Bien informé,
bien accompagné
avec Cofidis

Besoin d’un financement pour réaliser votre projet auto ?

Découvrez notre offre de crédit auto

Vous pouvez passer par un mandataire lors de votre achat

Passer par un mandataire pourra vous aider à effectuer un achat de voiture serein à l’étranger.

En effet, le rôle de celui-ci est de s’occuper de tout à votre place, sans que vous ayez besoin de vous déplacer.

Il pourra également gérer l’intégralité de l’aspect administratif : pensez que selon le pays choisi pour acheter votre voiture, vous ne parlerez peut-être pas la langue. Une raison supplémentaire de confier la transaction à un professionnel.

En général, un mandataire demande environ 10% du prix de vente du véhicule.

achat voiture à l'étranger

À chaque pays ses spécificités

Attention, acheter une voiture au sein de l’Union européenne ne signifie pas une uniformisation des tarifs ni même des options proposées. Actuellement, les pays les plus intéressants pour l’achat d’un véhicule d’occasion ou neuf demeurent les pays du nord de l’Europe (Finlande, Norvège, Danemark), l’Allemagne, les Pays-Bas ainsi que la Pologne et l’Espagne.

Toutefois, d’un pays à l’autre, la liste des équipements contenus dans un « pack d’options » peut très largement différer selon le pays choisi pour votre véhicule. Prenez le temps de comparer et de consulter le détail de chaque pack.

À SAVOIR

Le cas échéant, n’oubliez pas de demander le carnet d’entretien ainsi que les factures du véhicule d’occasion à l’ancien propriétaire. Vous aurez également besoin des conditions de garantie et de service après-vente pour les concessionnaires et distributeurs de la marque dans l’Union européenne.

Sur le même thème