Financement de panneaux solaires : quelles sont les différentes options à votre disposition ?

Afin d’encourager la production d’électricité par le biais des énergies renouvelables, l’État a mis en place diverses aides financières dans le cadre de travaux visant à réaliser des économies d’énergie et comprenant la pose de panneaux solaires. Quelles sont les primes pouvant vous accompagner et vous aider lors de votre financement de panneaux solaires ? Comment organiser le financement de votre installation de panneaux solaires ? Quelles solutions de financement Cofidis peut-elle vous proposer ? Nous répondons à toutes vos questions quant à la pose et à l’achat de panneaux solaires.

Comment faire réaliser un diagnostic de performance énergétique ?

Avant de commencer vos travaux d'économie d'énergie, il faut définir si votre logement est énergivore. Pour le savoir, vous pouvez contacter un expert qui réalisera chez vous un diagnostic de performance énergétique (DPE) sur les équipements suivants :

  • Systèmes de chauffage et de refroidissement
  • Production d'eau chaude sanitaire
  • Ventilation

Selon les résultats de votre DPE, vous pourriez être amené(é) à effectuer différents types de travaux pour réduire votre consommation d'énergie :

  • Isolation (refaire les joints des fenêtres, renforcer l'étanchéité du toit ou améliorer l'isolation par l'extérieur).
  • Ventilation (réchauffement de l'air extérieur pénétrant dans le logement pour éviter les déperditions de chaleur).
  • Installation d'une pompe à chaleur (système prélevant la chaleur de l'air extérieur pour chauffer votre intérieur).
  • Chauffage (entretien, installation d'appareils de programmation et de régulation, changement d'une ancienne chaudière pour un appareil à meilleur rendement).

À SAVOIR

Selon les travaux réalisés, vous économiserez sur différents postes de dépenses. Par exemple, une nouvelle chaudière peut entraîner une diminution de vos dépenses d'énergie pouvant atteindre -65%.

Quels sont les différents types de panneaux solaires ?

Les panneaux solaires photovoltaïques

Le panneau solaire le plus répandu demeure le panneau photovoltaïque. C’est en effet lui que l’on retrouve le plus souvent sur le toit de la plupart des maisons. Il est composé de cellules photovoltaïques qui lui permettent de générer du courant électrique lorsque les rayons du soleil viennent le toucher.

On distingue deux grands types de panneaux solaires photovoltaïques :

  • Le panneau solaire monocristallin, qui est composé d’un seul cristal de silicium. Il possède un aspect plus sombre que le panneau polycristallin. De manière générale, il est plus performant, mais également plus coûteux.
  • Le panneau solaire polycristallin est quant à lui constitué de plusieurs cristaux de silicium. Sa couleur bleue le rend beaucoup plus visible et donc moins esthétique. Les panneaux polycristallins sont moins performants que les monocristallins, mais ils restent néanmoins plus abordables si vous vous posez la question de leur coût.

Quant à leur installation, il faut savoir que la plupart des panneaux solaires sont positionnés sur une toiture :

  • En surimposition, c’est-à-dire que le panneau solaire est simplement fixé par-dessus la toiture.
  • En intégration au bâti : votre panneau solaire est encastré dans la toiture.

À SAVOIR

Il existe également des panneaux solaires qui se placent sur le sol et qui permettent de contourner le problème d’une toiture mal exposée. À noter cependant, ce genre d’installation ne donne pas accès aux aides de l’État telles que la prime à l’autoconsommation.

Les panneaux solaires hybrides et aérovoltaïques

  • Le panneau solaire hybride allie production d’électricité photovoltaïque et production d’eau chaude. On parle également de panneau PV/T eau.
  • Le panneau solaire aérovoltaïque produit de l’électricité ainsi que de l’air chaud pouvant être insufflé dans votre logement. On parle alors de panneau PV/T air.

Ce genre de panneau solaire est constitué de cellules photovoltaïques à l’avant et de capteurs thermiques à l’arrière. L’intérêt de ce dispositif est multiple. Un panneau solaire hybride ou aérovoltaïque permet d’accroître les économies d’énergie par rapport à un panneau solaire classique et vos besoins en électricité ainsi qu’en chauffage peuvent être en partie assurés.

Lorsqu’ils sont exposés au soleil, les panneaux photovoltaïques peuvent monter à des températures très importantes (jusqu’à 80 °C) et les capteurs thermiques permettent alors d’éviter la surchauffe et de maintenir l’efficacité des panneaux malgré les hautes températures.

Les panneaux solaires thermiques

Un panneau solaire peut ne pas avoir pour but de produire de l’électricité, mais plutôt de l’eau chaude ou de l’eau chaude sanitaire (ECS). Dans ce cas précis, on parle alors de panneau solaire thermique ou de chauffe-eau solaire.

En été, ce type de panneau solaire peut subvenir à l’intégralité des besoins d’un logement en eau chaude. Durant la saison froide, les panneaux solaires thermiques peuvent néanmoins s’avérer insuffisants, voire inutiles. Pour y remédier, il est donc souvent nécessaire d’installer un chauffage d’appoint qui prendra le relais lorsque les températures sont trop basses.

Quelles sont les possibilités lorsque vous faites poser des panneaux solaires ?

Lorsque vous faites installer des panneaux solaires à votre domicile, vous disposez de trois options différentes que sont :

  • L'autoconsommation totale : qui consiste à consommer la totalité de l'énergie solaire produite. Dans ce cas, le surplus est réinjecté gratuitement sur le réseau.
  • La revente totale d'énergie : c'est-à-dire que toute l'énergie produite par les panneaux sera revendue via un contrat d'achat EDF Obligation d’Achat solaire au lieu d'être consommée par votre foyer.
  • L'autoconsommation avec vente de surplus : grâce à laquelle vous consommez l'énergie dont vous avez besoin et revendez le surplus produit.

Seule l'autoconsommation avec vente de surplus est éligible à la prime d'autoconsommation.

Qu’est-ce que l’obligation d’achat pour une aide au financement de vos panneaux solaires ?

En tant que particulier et grâce au système de l’obligation d’achat, vous êtes en mesure d’injecter de l’électricité sur le réseau et de la vendre à un acheteur à un prix fixé par la loi. Ce mécanisme permet d'aboutir à une rentabilité de l’argent investi sur la durée de vie des installations.

Ainsi, vous pouvez vendre tout ou partie de l’électricité que vous produisez. Les tarifs d’achat sont fixés par arrêté et évoluent chaque trimestre. Votre contrat est quant à lui d’une durée de 20 ans et est actif une fois que le raccordement de votre installation photovoltaïque est en service.

Qu’est-ce que la prime à l’autoconsommation photovoltaïque ?

Afin de vous accompagner dans le financement de vos panneaux solaires, l’État propose une prime à l’autoconsommation photovoltaïque, qui représente la consommation de votre propre production d'électricité à partir de l'énergie solaire.

Elle permet d'utiliser une énergie non polluante et abondante et de contribuer ainsi à la transition énergétique tout en bénéficiant d’un petit coup de pouce. Les installations photovoltaïques qui permettent l'autoconsommation (installations de vente en surplus) sont éligibles à une prime à l'investissement. Cette prime est dégressive et variable en fonction de la puissance de l'installation et est répartie sur les cinq premières années de fonctionnement.

L’autoconsommation photovoltaïque est définie par plusieurs éléments :

  • Afin d’autoconsommer votre électricité, vous devez en règle générale installer des panneaux solaires sur le toit de votre habitation. Les panneaux sont raccordés à un ou plusieurs onduleurs qui convertissent le courant continu produit en courant alternatif identique à celui du réseau et utilisable chez vous. Un compteur communicant permet de mesurer conjointement la production injectée sur le réseau et la consommation soutirée d'électricité.
  • L'ensemble de l'installation est raccordé au réseau national d'électricité.
  • Il existe différentes options de gestion de l'électricité produite impliquant un contrat et un type de raccordement spécifique.

À SAVOIR

Si vous remplissez les conditions, cette prime est versée automatiquement par EDF Obligation d’Achat en même temps que vos revenus générés par la vente de votre surplus.

Comment bénéficier de la TVA à taux réduit comme aide au financement de vos panneaux solaires ?

La TVA à taux réduit est une aide de l'État cumulable avec d'autres subventions à destination des personnes désireuses de financer la pose et l’achat de panneaux solaires. Il s'agit d'avantages fiscaux dont les particuliers peuvent bénéficier lorsqu'ils font installer des panneaux solaires d'une puissance maximale de 3 kWc.

TVA pour les panneaux photovoltaïques

Votre installation de panneaux photovoltaïques peut vous faire bénéficier d'une TVA à taux réduit à 10%. À noter, cette réduction ne s'applique que pour les installations d'une puissance inférieure ou égale à 3 kWc. Au-delà, la TVA passe à 20%. Il faut également que votre installation solaire soit raccordée au réseau public pour bénéficier de cette aide.

TVA pour les panneaux thermiques et aérovoltaïques

Pour les panneaux thermiques et aérovoltaïques, la TVA est réduite à 5,5%, car ce sont des installations qui s'inscrivent dans le cadre de la loi sur la Transition énergétique. La seule condition pour profiter de cette réduction sur la TVA demeure que les panneaux solaires soient installés dans un local qui n'a pas d'autre usage que votre habitation.

Est-ce que l’éco prêt à taux zéro (éco-PTZ) peut m’aider dans le cadre du financement de mes panneaux solaires ?

L'éco prêt à taux zéro, aussi appelé éco-PTZ, représente un prêt bancaire à taux nul accordé pour le financement de travaux d'économies d'énergie, dont la pose de panneaux solaires. C'est alors l'État qui prend en charge les intérêts.

Une des conditions de cette aide demeure que les rénovations apportées dans le logement améliorent significativement l'efficacité énergétique de celui-ci. Si, l'installation de panneaux solaires fait partie des travaux éligibles, elle doit toutefois respecter trois conditions essentielles si vous souhaitez bénéficier de cette aide :

  • Les travaux doivent être réalisés par un professionnel RGE.
  • Il doit s'agir de panneaux solaires thermiques ou aérovoltaïques.
  • Les travaux doivent être effectués dans un logement construit avant le 1er janvier 1990 (avant mai 2010 pour les DOM-TOM) et qui doit être utilisé en tant que résidence principale.
  • Le montant de l'éco prêt à taux zéro peut aller jusqu'à 30 000€ pour les particuliers. Il est aussi disponible pour les copropriétés et son montant s'élève alors à 10 000€ par logement au maximum3.

À SAVOIR

L'éco-PTZ est cumulable avec d'autres subventions pour panneaux solaires, notamment Ma Prime Rénov’.

Comment bénéficier du crédit d’impôt Ma Prime Renov’ ?

Depuis janvier 2020 et suite à l'application de l'article 15 de la loi de finances pour 2020, Ma Prime Renov’ représente une aide à la rénovation énergétique qui a remplacé le crédit d'impôt (CITE). Aujourd'hui, cette subvention, qui est disponible dans le cadre de l'installation de panneaux solaires, est versée par l'Anah (Agence nationale de l'habitat). Les principales nouveautés de Ma Prime Renov’ résident dans les conditions d'éligibilité.

En effet, pour bénéficier de cette subvention, il faut :

  • Avoir des ressources ne dépassant pas les seuils de revenus fixés par l'Anah.
  • Effectuer les travaux dans un logement construit depuis plus de deux ans et utilisé comme résidence principale.
  • Réaliser des travaux éligibles à l'aide : l'installation d'un chauffage solaire combiné et d'un chauffe-eau solaire individuel.
  • Faire réaliser les travaux par un professionnel RGE.

À SAVOIR

Ma Prime Renov’ possède l'avantage d'être cumulable avec d'autres subventions pour panneaux solaires, dont les Certificats d'Économie d'Énergie (CEE), l'éco-PTZ ou encore le chèque énergie. Le montant de la prime varie en fonction des travaux à effectuer et des revenus du foyer.

Pouvez-vous bénéficier de l’aide de l’Anah « Habiter mieux » pour le financement de vos panneaux solaires ?

« Habiter mieux » représente un dispositif d'aide de l'Anah, à ne pas confondre avec Ma Prime Renov ‘. Ces deux aides ne sont d’ailleurs pas cumulables. Cette subvention financière, aussi appelée écosubvention, est accordée aux propriétaires qui souhaitent réaliser un ensemble de travaux de rénovation dans leur logement, afin d'améliorer d’au moins 25% l'efficacité énergétique de ce dernier.

L’aide Habiter Mieux réunit :

  • Une subvention pour travaux de l’Agence d’un montant de 25% du montant des travaux dans la limite de 750 €/m² (80 m² au maximum par logement).
  • Une prime Habiter Mieux de 1 500€ par logement qui peut être versée en complément4.

L'installation de panneaux solaires fait partie de ces travaux éligibles à cette aide de l'Anah. En plus de devoir impérativement améliorer l'efficacité énergétique globale du logement, d'autres conditions doivent être respectées si vous souhaitez être éligible au dispositif « Habiter Mieux ». Ainsi, vous devez :

  • Disposer de ressources répondant au plafond défini par l'Anah.
  • Effectuer des travaux d'un montant inférieur à 20 000€5.
  • Faire la demande d'aide avant le début des travaux d’installation de panneaux photovoltaïques.
  • Vous faire accompagner par un opérateur spécialisé désigné par l'Anah.
  • Faire réaliser les travaux par un professionnel RGE.

Comment profiter de Ma Prime Rénov’ Sérénité dans le cadre de son financement de panneaux solaires ?

Ma Prime Rénov’ Sérénité représente une aide accordée uniquement aux foyers modestes et très modestes, car elle a pour objectif de réduire la précarité énergétique. Elle encourage les travaux ambitieux visant des rénovations performantes, dans le but de réduire les factures d’électricité et d’avoir un impact positif sur l’environnement.

Pour en bénéficier, plusieurs conditions doivent être remplies :

  • Vous devez être propriétaire d’un logement de plus de 15 ans et l’occuper au quotidien.
  • Le gain énergétique des travaux doit être de minimum 35%.
  • Vos travaux doivent être réalisés par un professionnel RGE.
  • Vos revenus ne doivent pas dépasser les plafonds de ressources bleu ou jaune du barème Ma Prime Rénov’.

En fonction de vos revenus, cette prime peut aller jusqu’à 50% du montant de vos travaux, avec un plafond de 30 000€6.

Qu’est-ce que la prime énergie pour le financement de panneaux solaires ?

Aussi appelée « Coup de pouce économies d’énergie », cette prime permet de financer vos travaux de chauffage et d’isolation. Tous les ménages peuvent en bénéficier, mais le montant varie en fonction des ressources annuelles de votre foyer. Elle est à la fois disponible pour les résidences principales et secondaires.

La demande de raccordement à un réseau de chaleur alimenté par des énergies renouvelables fait également partie de la liste des travaux éligibles. Les montants sont très variables, selon le type de travaux et vos revenus.

Afin de pouvoir toucher cette aide, vous devez réaliser le financement des travaux de vos panneaux solaires en amont. En effet, la prime énergie ne vous est versée qu’après la réalisation de ceux-ci. Vous devez également vous signaler auprès du fournisseur d’énergie partenaire de votre choix avant le début des travaux. Vous disposez ensuite de six mois après la fin du chantier pour envoyer les factures à votre fournisseur d’énergie et vous recevrez ensuite une lettre-chèque qui vous permettra de toucher cette prime.

À SAVOIR

En échange de cette prime, votre fournisseur d’énergie va récolter des certificats d’économie d’énergie (CEE). Chaque fournisseur d’énergie doit récolter un certain nombre de certificats par an, et les remettre au gouvernement. Si ce n’est pas le cas, il risque de devoir verser des pénalités financières.

Est-il possible d’être accompagné(e) par sa région ou sa ville dans le cadre d’un financement de panneaux solaires ?

Selon votre lieu d’habitation, vous pouvez en effet peut-être bénéficier d’autres subventions et d’aides. Afin d’en savoir davantage, il est nécessaire de vous rapprocher de votre commune, de votre communauté de communes ou encore de votre région.

A savoir également, le Plan solaire 2022 de l’État fixe l’objectif de 32% de mix énergétique pour le solaire d’ici 2030. Il met ainsi l’accent sur l’installation de panneaux solaires et photovoltaïques sur les bâtiments. De fait, il est prévu d’installer 300 centrales solaires sur des bâtiments publics et les entreprises participeront à cet objectif en installant des panneaux solaires sur leur toit si celui-ci est assorti d’une surface de plus de 500 m2.

Qu’est-ce que le label RGE nécessaire pour bénéficier d’une aide au financement de vos panneaux solaires ?

Faire appel à une entreprise ou un artisan labélisé RGE représente l’une des conditions obligatoires permettant de bénéficier des différentes aides financières proposées par l’État.

Le label RGE ou « reconnu garant de l’environnement » est accordé aux installateurs de panneaux solaires par des organismes indépendants tels que Qualibat, Certibat ou encore Qualit’EnR. Afin d’obtenir la certification RGE, un professionnel doit répondre à certaines exigences.

Il doit notamment respecter toutes les procédures administratives et d’assurance, mais aussi collaborer avec d’autres artisans et entreprises labélisés RGE. Une formation est également obligatoire et un chantier doit être contrôlé par l’organisme qui accorde le label.

La certification RGE est accordée pour une durée de 4 ans et vous permet d’avoir la garantie de faire appel à un professionnel ayant le savoir-faire et les connaissances techniques nécessaires à la réalisation des travaux d’économies d’énergie, à l’image de la pose de panneaux solaires.

Panneaux solaires gratuits ou à 1€ : attention aux arnaques

Certains commerciaux malveillants tenteront de vous convaincre que vous êtes éligible à une aide de l'État vous permettant de financer entièrement vos panneaux solaires. Cette arnaque est malheureusement courante et l’on vous propose alors des panneaux solaires dits « gratuits » ou ne vous coûtant qu’un euro.

De façon générale, vérifiez toujours les informations que peuvent vous donner les artisans ou les entreprises concernant les aides que vous pourriez toucher. Il en existe beaucoup, mais elles sont souvent soumises à conditions.

Besoin d'un financement pour réaliser vos travaux ?

Découvrez notre offre de crédit travaux

Nous répondons à vos questions sur le financement de panneaux solaires

Pourquoi faire une demande de prêt personnel pour le financement de mes panneaux solaires ?

Un prêt personnel peut être utilisé pour des petits projets comme pour des travaux d'économie d'énergie importants, à l’image du financement de panneaux solaires. Cumulable avec l'éco prêt à taux zéro et les incitations de l'État, il vous garantit :

  • Des mensualités fixes et prélevées à la date de votre choix
  • Un taux fixe
  • La possibilité de moduler à la hausse ou à la baisse vos remboursements et d'en reporter certains.

Il existe deux types de prêts amortissables :

  • Le prêt personnel non affecté permet de financer des projets sans avoir à justifier de l'utilisation des sommes empruntées.
  • Le prêt affecté est quant à lui dédié à un projet défini sur le contrat de crédit. Contrairement au prêt non affecté, il est lié au contrat de vente des biens ou prestations concernant votre projet. De ce fait, en cas d'annulation de la vente, le contrat de crédit est automatiquement annulé.

Est-ce qu’un crédit renouvelable est adapté au financement de mes panneaux solaires ?

Le crédit renouvelable vous permet de disposer d'une somme d'argent utilisable librement. Il se reconstitue au fur et à mesure de vos remboursements. Ce prêt Cofidis vous aidera à financer vos dépenses imprévues et vos petits travaux d'économie d'énergie, ou en lien avec la mise en place de systèmes à l'énergie solaire, par exemple :

  • L’entretien régulier de votre système de chauffage
  • L’installation d'appareils de régulation et de programmation
  • La réfection des joints de fenêtres
  • Ou encore le remplacement pour un chauffe-eau à énergie solaire, entre autres

Doit-on payer des impôts sur les revenus liés à l’énergie solaire ?

En tant que particulier, vous pouvez bénéficier d’une exonération d’impôt sur le revenu pour tous les revenus issus de votre installation de panneaux solaires photovoltaïques. Néanmoins, vous devez remplir les trois conditions suivantes :

  • Votre centrale à énergie solaire doit avoir une puissance inférieure à 3 kWc.
  • Elle doit être raccordée au réseau public en deux points au maximum ; en gros, l’exonération s’applique dans la limite des revenus issus de deux installations de panneaux solaires photovoltaïques.
  • Ces revenus ne doivent pas être affectés à l’exercice d’une activité professionnelle.

Si vous remplissez ces trois conditions, vous pouvez donc bénéficier de cette exonération. À noter que tout revenu exonéré d’impôt sur le revenu est également exonéré de CSG (contribution sociale généralisée), CRDS (contribution pour le remboursement de la dette sociale) et de prélèvements sociaux.

À SAVOIR : Pour les installations de panneaux solaires photovoltaïques supérieures à 3kWc, vous devez déclarer les revenus tirés de la vente d’électricité dans votre impôt sur le revenu, dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC). Vous êtes exonéré(e) de toute taxe professionnelle et de toute inscription auprès du registre du Commerce et du versement des impôts commerciaux. En effet, l’administration fiscale considère que la production d’électricité solaire par un particulier sur un logement relève de la gestion privée du patrimoine.

Comment faire ma demande de financement de panneaux solaires directement en ligne ?

À l’aide de l'outil de simulation de crédit en ligne à votre disposition sur notre site internet, vous décidez du montant du financement désiré pour la mise en place de vos panneaux solaires, et ce, en fonction de votre capacité de remboursement. Cofidis vous propose alors le produit le plus adapté à votre situation et au montant de votre financement. Vous pouvez ensuite choisir le montant de vos mensualités et si vous souhaitez souscrire à l'assurance facultative afin de bénéficier de davantage de sérénité.

Il vous reste à faire votre demande de financement de panneaux solaires en complétant le formulaire en ligne. Vous obtenez une réponse de principe immédiate. Si votre dossier est accepté, vous n’avez plus qu’à imprimer les documents contractuels ou à les recevoir par courrier.

À noter, afin de finaliser votre demande de financement, vous devez compléter, dater et signer vos documents contractuels et les renvoyer accompagnés des justificatifs demandés. De son côté, Cofidis réalise une étude approfondie de votre dossier. Si votre demande de financement de panneaux solaires est acceptée, vous disposez d’un délai légal de rétractation de 14 jours à compter de la signature de votre contrat. Et à tout moment, vous restez informé(e) par email de l'avancement de votre demande.

De combien sera le TAEG (taux effectif global) d’un financement chez Cofidis pour des panneaux solaires ?

Si vous avez utilisé notre calculette crédit, vous avez sans doute constaté que le TAEG était indiqué, que vous choisissiez un prêt personnel ou un crédit renouvelable. Si vous optez pour le prêt personnel pour votre financement de panneaux solaires, le TAEG est fixe. Cela signifie que les mensualités vont demeurer constantes pendant toute la durée de votre crédit. À l’inverse, le TAEG du crédit renouvelable est quant à lui révisable.

Sur le même thème

(1) Vous recevrez ensuite un contrat pré-rempli qu'il vous faudra nous renvoyer complété, daté, signé et accompagné des justificatifs demandés en vue d'une acceptation définitive.

(2) Sous réserve d’acceptation de votre dossier et à l’issue du délai légal de rétractation.

(3) Vous recevrez ensuite un contrat pré-rempli qu'il vous faudra nous renvoyer complété, daté, signé et accompagné des justificatifs demandés en vue d'une acceptation définitive.

(4) Sous réserve d’acceptation de votre dossier et à l’issue du délai légal de rétractation.

(5) Service-Public.fr

(6) Aide de l'Anah pour la rénovation énergétique

(7) Programme habiter mieux

(8) Service-Public.fr