Vous désirez souscrire un prêt personnel et aimeriez connaître le détail des mensualités et la manière dont elles sont organisées ? Sachez que chaque crédit à la consommation ou crédit renouvelable est associé à un tableau d’amortissement.

Celui-ci vous aide à comprendre l’intégralité de vos remboursements et le déroulé de ceux-ci. Cofidis vous accompagne afin de vous présenter les différents éléments à connaître dans votre tableau d’amortissement.

Comprendre le tableau d’amortissement

Vous désirez souscrire un prêt personnel et aimeriez connaître le détail des mensualités et la manière dont elles sont organisées ? Sachez que chaque crédit à la consommation ou crédit renouvelable est associé à un tableau d’amortissement.

Celui-ci vous aide à comprendre l’intégralité de vos remboursements et le déroulé de ceux-ci. Cofidis vous accompagne afin de vous présenter les différents éléments à connaître dans votre tableau d’amortissement.

Qu’est-ce qu’un tableau d’amortissement ?

Que vous souhaitiez effectuer un remboursement anticipé de votre prêt personnel ou que vous ayez constaté des mensualités trop élevées à rembourser, être en mesure de comprendre le tableau d’amortissement (aussi appelé « échéancier de prêt ») vous aidera beaucoup. Document comportant de nombreuses informations essentielles, le tableau d’amortissement contient notamment des chiffres tels que le capital restant dû, les intérêts par période ainsi que l’amortissement de votre crédit.

À SAVOIR

Dans le cadre d’un prêt immobilier par exemple, même si l’organisme financier ne connaît pas encore la date de déblocage des fonds, il est tenu de vous fournir un tableau d’amortissement lors de la souscription. Un tableau incluant la date de la première échéance vous sera envoyé dans un second temps.

Comment bien comprendre un tableau d’amortissement ?

Le tableau d’amortissement est un document comptable vous permettant de disposer d’une visibilité tout au long du remboursement de votre crédit.

Un tableau d’amortissement doit comprendre certaines informations obligatoires :

  • La date ou le numéro des échéances (nombre d’échéances mensuelles, voire annuelles)
  • Le montant des mensualités
  • Le montant des intérêts
  • Le capital restant dû
  • Le capital remboursé lors de chaque échéance : la somme de la part du capital amorti, des intérêts et de l’assurance à payer lors de chaque échéance.

Peut s’ajouter à cela le coût de l’assurance emprunteur si vous avez décidé de la souscrire auprès de votre organisme prêteur. Vous pouvez également souscrire votre assurance auprès d’un organisme indépendant.

ÉLU SERVICE CLIENT DE L' ANNÉE
pour la 8ème fois

Tableau d’amortissement : comment s’en servir ?

Un tableau d’amortissement vous permettra d’anticiper vos futures mensualités, afin de prévoir votre budget pendant toute la durée de votre prêt. Après chaque paiement de mensualité, vous connaissez très exactement le capital restant à rembourser.

Vous souhaitez modifier votre prêt ? Le tableau d’amortissement vous sert d’outil afin de renégocier un prêt, d’effectuer un rachat de crédit ou, éventuellement, de reporter certaines mensualités.

Le tableau d’amortissement vous permettra également de savoir si effectuer un remboursement par anticipation peut être intéressant pour vous.

Grâce au capital restant dû, vous pourrez calculer le montant des indemnités de remboursement anticipé.

Comment se servir d'un tableau d'amortissement

Comment lire un tableau d’amortissement ?

Afin de mieux comprendre un tableau d’amortissement, il faut notamment savoir que celui-ci doit contenir :

  • Autant de lignes que d’échéances
  • Une ligne de sous-total par année
  • Une ligne supplémentaire en fin de tableau montrant le coût total du crédit.

À SAVOIR

Vous pourrez trouver une échéance « zéro » sur votre tableau d’amortissement, qui correspond au déblocage des fonds.

Quels sont les différents types d’amortissements ?

Il existe trois types d’amortissements différents :

  • L’amortissement « in fine » : c’est le remboursement de la totalité du capital à la fin du prêt. Pendant la période du crédit, l’emprunteur ne paie que les intérêts ainsi que l’assurance éventuelle.
  • L’amortissement progressif : les échéances représentent une augmentation de la part de capital à rembourser, et une diminution des intérêts.
  • L’amortissement constant : une part du capital constante tout au long du prêt et une diminution progressive des intérêts.

À SAVOIR

Conservez votre tableau d’amortissement. Il peut vous être demandé dans le cas d’une demande de dossier de surendettement ou lors de la souscription d’un prêt auprès d’un autre organisme.