Bon plan budget : comment bien préparer l’arrivée de bébé ?

L’arrivée d’un bébé est une source de joie pour les parents mais elle est également synonyme de dépenses incompressibles auxquelles il faut se préparer ! Alors, combien coûte l’arrivée d’un bébé ? Equipements, nourriture, santé… pour faire face aux questions pratiques et budgétaires, Cofidis conseille les parents à travers 10 points clés à bien maîtriser pour accueillir cet heureux événement en toute sérénité !

1. Besoin de changer de voiture ?

Si oui, pensez à l’occasion et optez plutôt pour une 5 portes disposant d’un grand coffre qui pourra accueillir vos affaires et celles de bébé lors de vos déplacements.

2. Est-il nécessaire de déménager ?

Pas toujours facile d’anticiper une deuxième chambre lorsque que l’on emménage à deux ! Mais à l’arrivée d’un bébé, il est possible d’avoir besoin de déménager. Au-delà du coût d’une superficie supplémentaire, le prix d’un déménagement est également à prendre en compte !

Pour les locataires à petits budgets, vous pouvez vérifier si votre entreprise bénéficie du 1% logement ou faire une demande de logement social auprès de votre mairie.

A noter : des aides sous condition existent également comme la prime de déménagement et les APL (voir point 8)

3. Comment optimiser l’aménagement de la chambre de bébé ?

Lit à barreaux, matelas, table à langer, meuble de rangement, linge de lit… Pour optimiser le budget, il faut penser à la seconde main, aux meubles évolutifs ou au DIY (Do It Yourself)!

4. Du matériel indispensable adapté à bébé…

Pour bien accueillir bébé, il est nécessaire d’investir dans du matériel de base pour la petite puériculture : biberons, tétines, baby cook, … Pour des raisons d’hygiène, peu sont vendus d’occasion et il est ainsi recommandé de privilégier le neuf. Pour le reste : siège auto, poussette, gigoteuse, porte bébé, baignoire ou transat, on peut aujourd’hui trouver des produits de seconde main en très bon état et au meilleur prix.

A noter : pensez à prendre une poussette combinée qui pour les premiers temps vous servira aussi bien dans la voiture qu’en balade.

5. Quels vêtements choisir pour son bébé ?

Pour éviter que le poste consacré à l’habillement ne devienne un gouffre financier, des solutions existent : plutôt que d’acheter des vêtements « naissance » qui ne dureront que peu de temps, prévoyez d’acheter directement en taille 3 mois. Vous pouvez aussi anticiper l’année suivante au moment des soldes. Et là encore, les vêtements d’occasion sont foisonnant sur le marché !

A noter : faire une liste de naissance permettra d’anticiper les besoins de bébé dans sa première année et d’éviter les doublons de matériel !

6. Dépenses quotidiennes, à combien cela revient-il ?

De l’alimentation aux couches en passant par les produits de soins de bébé, il s’agit de dépenses incompressibles… Pour l’alimentation au sein ou au biberon, il faut compter environ 200€ pour les 3 premiers mois. (achat du soutien-gorge d’allaitement, tire-lait, biberons…) Dès que bébé est en âge de manger des aliments solides, on peut optimiser le budget en préparant soi-même ses repas.

A noter : pour les plus courageux, opter pour la couche lavable et les produits fait maison permet de générer des économies importantes.

7. La nounou ou la crèche ?

Pour choisir son mode de garde, il est très important de s’y prendre à l’avance. Que votre choix se porte sur une nounou ou la crèche, les places sont limitées ! Certaines crèches demandent que les dossiers soient finalisés dès le 6è mois de grossesse. Le coût est très variable en fonction du mode de garde choisi et des revenus du ménage. Si vous décidez de faire garder votre bébé à l'extérieur de votre domicile, vous pourrez avoir droit à un crédit d'impôts de 50% sur les frais de garde, dans la limite de 2 300 € par an et par enfant.

A noter : le crédit d'impôt est cumulable avec les aides de la CAF (complément libre choix du mode de garde), il suffit donc de bien déclarer les montants engagés au cours de l'année.

8. Quelles aides de l’Etat et quel montant ?

Il existe de nombreuses aides pour l’arrivée de bébé : allocations familiales, prestation d’accueil du jeune enfant, allocation de soutien familial… Pour plus d’information, RDV sur le site www.caf.fr.

A noter : n’oubliez pas de déclarer votre grossesse à la CAF à la fin de la 14e semaine suivant la date présumée de début de grossesse pour bénéficier de la prime de naissance. Cette prime permet de faire face aux premières dépenses liées à l’arrivée de l’enfant. Certaines mutuelles peuvent également verser une prime à la naissance aux heureux parents !

9. Les frais de santé de bébé : combien ça coûte ?

À partir du 1er jour du sixième mois de grossesse jusqu'au 12e jour après l'accouchement, tous vos frais médicaux et ceux de votre enfant remboursables (pharmaceutiques, d'analyses, d'examens de laboratoire, d'hospitalisation) sont pris en charge à 100 % par l’Assurance Maladie, qu'ils soient ou non en rapport avec votre grossesse. Mais avant l’arrivée de bébé il est important de connaître les garanties couvertes par sa complémentaire santé, et de se laisser la possibilité d’en changer si elle ne convient pas aux besoins de l’enfant.

A noter : pensez aussi aux services de la PMI qui vous garantissent le suivi de santé de votre enfant gratuitement jusqu’à ses 6 ans ! De nombreux ateliers y sont proposés pour les tous petits comme le massage ou la lecture, une bonne occasion de rencontrer d’autres parents et d’échanger sur la vie avec un bébé.

10. Globalement, comment bien gérer son budget annuel ?

Pour bien gérer son budget, il faut anticiper les achats pour étaler les dépenses dans le temps. Ainsi, il sera plus simple de savoir dans quel cadre puiser dans son épargne ou prendre éventuellement un crédit.

À propos de COFIDIS France

Avec 2 millions de clients et 350 enseignes partenaires, Cofidis est depuis plus de 30 ans l’un des principaux acteurs du crédit à la consommation en France (crédits renouvelables et prêts personnels, solutions de paiement, assurance, rachat de créances et partenariats). Acteur fortement engagé dans l’accompagnement de ses clients, Cofidis s’appuie sur un conseil personnalisé, des outils & services innovants et la pédagogie du crédit pour faire du consommateur un acteur de son budget, informé et responsable. Cofidis contribue également au dynamisme commercial des enseignes de distribution et sites e-commerce grâce à des solutions performantes et sur-mesure en matière de facilités de paiement (carte 4 étoiles, 1euro.com, 3xCB, crédit amortissable).

D'autres communiqués de presse

Consommation collaborative : Nouvelle mode ou économie d’avenir ?

À qui profite la consommation collaborative en France ? 95% des Français utilisent cette nouvelle économie et 62% en sont même des consommateurs réguliers !

En savoir plus
Qui a dit : les gens ne lisent plus ?

Cofidis combat les prejugés et installe sa bibliothèque éphémère au cœur de la gare de Lyon.

En savoir plus
COFIDIS « Elu Service Client de l’année 2017 » Pour la 5ème année, les consommateurs plébiscitent Cofidis pour la qualité de son service client

Villeneuve d’Ascq, le 14 octobre 2016 – pour la 5e année, Cofidis est « Elu Service Client » de l’année dans la catégorie « organisme de crédit ».

En savoir plus